Trouvez
rapidement votre restaurant

Critères

Paris

Parcourez
nos dossiers et thématiques

Twitter has returned errors:

  • “Rate limit exceeded [error code: 88]”

More information on errors here.

Top Villes

Restaurant Paris > Qui Plume La Lune - Notre avis

CATEGORIES DE L'ARTICLE : CRITIQUES

Qui Plume La Lune - Notre avis

Critique du restaurant Qui Plume la Lune (75011 Paris) suite à notre dîner test du 4/02/2011. 2 personnes, addition environ 80€. Par Ermelinda

avis-qui-plume-la-lune-restaurant

Qui Plume la Lune
50 rue Amelot – 75011 Paris
Tél : 01 48 07 45 48


Souffle de vie. Lors de nos déambulations gourmandes, certaines adresses nous marquent plus que d’autres. Ainsi, « Qui Plume la Lune », le premier-né de Jacky Ribault, un chef mordant de sincérité qui a officié aux côtés de Philippe Legendre, Alain Passard, Pierre Gagnaire ou Pierre Hermé, fait partie de celles que l’on gardera  en note de tête dans nos cœurs.

Avant de voir le jour, en décembre 2010, le restaurant a connu d’intenses semaines de travaux. Il a fallu laver chaque pierre, l’embellir et le vêtir. Lustre en bois flotté, objets réalisés à partir de matériaux de récupération…tout ce qui compose le décor possède une âme et cela se perçoit au premier regard.

Son nom : « Qui Plume la Lune », en hommage au film de Christine Carrière, est à lui seul porteur de sens. D’ailleurs, pour comprendre l’esprit des lieux, il faudrait presque l’avoir vu. Ou, plus simplement, choisir de se laisser bercer par la poésie de chaque plat.

En ce vendredi 4 février, à l’heure du déjeuner, Jacky Ribault était là pour nous accueillir. Une poignée de minutes nous  a suffi pour comprendre. Nous étions en face d’un homme vrai. Motard au cœur tendre toujours en quête, aventurier du goût –il a travaillé quelque temps au Japon, ce qui explique d’ailleurs sa cuisine japonisante- il fait preuve d’une grande générosité aussi bien dans les assiettes que le temps d’une causette.

Bientôt 13h, le restaurant se remplit…sa femme Valérie, comédienne de son métier, prend le relais avec une attention sincère. A la fois prévenante et impliquée, elle souhaite nous expliquer de quoi se compose le menu, mais notre choix est fait : carte blanche au chef.

En plat –nous n’avons pas fait l’impasse sur l’entrée, mais à la carte, figurent uniquement des intitulés de plats et de desserts, ce qui laisse le client libre de composer son menu dégustation comme il l’entend – j’hérite d’un délicieux Tataki de saumon et ses racines d’hiver. Le dressage, véritable reflet d’un jardin encore sauvage, laisse présager de belles saveurs. Le saumon est fondant à souhait. Il se marie à merveille avec les légumes racines (vitelotte, carottes, radis…). Le tout s’accompagne d’un Chardonnay d’Ardèche Louis Latour à la robe couleur miel, qui se prête parfaitement à la dégustation.

Mon camarade de fourchette, Robin, se régale quant à lui de deux maki peu communs. Au cœur de chaque rouleau, un mélange de riz et de chutney pomme-ananas-châtaigne contraste avec la volupté du foie gras de canard qui les surplombe. Grains de riz et fragments s’élancent dans le vide, il ne reste plus qu’à les recueillir, se régaler et c’est tout.

La route se poursuit en mer, avec des escalopes de cabillaud, fruits de la passion et topinambour et des Saint-Jacques, délicatement déposées sur une crème d’artichauts et accompagnées d’un sorbet de pomme verte. D’un côté de la table comme de l’autre, nous sommes conquis. Contrastes subtils, jeux de textures, alliances divines…au cœur des assiettes, tout devient complémentaire.

Nous finirons le repas aussi bien que nous l’avons commencé…. sur une note très gourmande pour ma part et un nuage de douceur pour Robin. La pastilla, coulante de chocolat, me comble de bonheur. Je ponctue chaque bouchée d’un morceau de fruit sec et d’une trainée de caramel au beurre salé. Bouchée divine.

Robin lui, prend le temps d’observer le nuage qui vient de se poser sous ses yeux. C’est un « organisme vivant » s’exclame-t-il, il évolue avant même la première bouchée. Au creux d’un épais duvet de barba papa, se cache une délicate compotée de rhubarbe trônant sur un sablé maison. Une véritable alchimie s’opère : c’est simplement beau.

A la manière de celui qui, « là haut, plume la lune pour envoyer à ceux qu’il aime des plumes toutes douces pour qu’ils oublient leur tristesse », Jacky Ribault nous a émus. Lorsque la magie s’opère, il suffit juste de saisir l’instant.


Qui Plume la Lune

 

50 rue Amelot
75011 Paris
Tél : 01 48 07 45 48
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

A la carte, au choix:

2 plats ou 1 plat et fromage ou dessert : 33€
2 plats + fromage ou dessert : 43€
2 plats + fromage + dessert : 53€


Qui Plume La Lune - Notre avis : VOS COMMENTAIRES ET BONNES ADRESSES


Partagez ici vos bonnes adresses de restaurants et donnez votre avis

*



RESTAURANTS GROUPES PARIS

Un événement d'entreprise à organiser ?

Décrivez votre projet,
Recevez gratuitement la liste
des établissements adaptés.

Particulier      Entreprise

Nos dernières critiques illustrées


Vous êtes Restaurateur

Vous souhaitez faire découvrir votre restaurant aux internautes de selectionrestaurant.com. Merci de nous communiquer vos coordonnées et décrire les plus qui font de votre restaurant un lieu unique.